La Chirurgie esthétique pour soigner ?

Faire appel à la chirurgie esthétique est aujourd’hui presque un acte “commun”.

Cette pratique s’est particulièrement démocratisée grâce aux immenses progrès médicaux et à la revendication très libre des personnes usant de ces techniques de beauté.

Chirurgie or not chirurgie ?

Chirurgie et médecine esthétique sont souvent assimilées.

Pourtant, il s’agit d’actes médicaux très différents. Et la principale distinction tient dans la “lourdeur” de l’intervention.

La Chirurgie esthétique comprend en général les opérations réalisées sous anesthésie, dans des blocs opératoires dédiés et sous un contrôle médical plus important.

En médecine esthétique, les actes sont plus légers et ne demandent pas d’anesthésies. Ils peuvent donc être réalisés au cabinet du médecin. Ils n’impliquent pas non plus de longue période de soins post opératoire, la majorité permettant souvent une reprise immédiate d’une activité normale.

La chirurgie plastique pour soigner

On a souvent tendance à n’accorder à cette activité qu’une vocation purement esthétique (ce qui en soit est déjà beaucoup). Certains excès très médiatisés nuisent à l’image des personnes ayant recours aux services d’un chirurgien esthétique.

Pourtant, dans de nombreux cas, les opérations viennent répondre à un complexe exprimé, permettant ensuite une bien meilleure estime de soi.

Mais il est aussi des cas où le médecin pratique pour apporter plus qu’un réconfort esthétique ou lutter contre les traces du temps qui passe comme le précise le docteur Alliez, chirurgien esthétique en Corse.

La chirurgie esthétique est ainsi utilisé de façon régulière dans les traitements post cancer du sein. Dans sa partie reconstructive, les interventions sur les seins permettent de mieux traiter et accompagner.

Toujours concernant la chirurgie mammaire, le fait de réduire la taille de la poitrine est régulièrement utilisée pour les femmes ayant de grave problème de dos, liés à une poitrine très opulente et trop lourde à supporter pour l’organisme. la réduction mammaire permet alors “d’alléger” la masse et rééquilibrer le dos.

Il existe aussi une chirurgie moins connue et permettant de traiter des problèmes d’anatomie intime. La Nymphoplastie de réduction par exemple permet de corriger la taille des petites lèvres génitales et ainsi éviter des douleurs très handicapantes chez les femmes souffrant de ce syndrome.

Chez les hommes, l’une des opérations les plus fréquente est la Rhinoplastie.

Pris quelquefois pour une coquetterie afin de corriger un nez disgracieux, cette opération permet aussi très souvent de libérer la paroi nasale, d’améliorer la respiration du patient et son sommeil !
Enfin, récemment, certains éminents chirurgiens esthétiques ont émis des hypothèses très sérieuses sur le fait que les injections de botox pourraient permettre des traitement de la migraine dans certains cas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *