Choisir le sexe de son futur enfant : un désir désormais réalisable

Un couple sur deux a une préférence quant au sexe du futur bébé. Cependant, avant les années 90, avoir le choix du Roi a longtemps été un simple fantasme. Mais depuis quelques années, les spécialistes ont pu prouver qu’il existe bien une méthode naturelle qui pourrait aider les parents à donner vie à leur rêve. Il suffit pour cela que maman suive un programme diététique spécifique.

Choisir le sexe de son enfant : tout passe par l’alimentation

La liste des techniques visant à influer sur le sexe de son enfant ne cesse de s’allonger au fil des années. Les croyances populaires avancent des moyens quelque peu saugrenus tandis que les solutions proposées par la science sont parfois dangereuses. Il existe cependant une méthode naturelle et efficace permettant aux parents de forcer la main du destin.

D’après une étude, l’alimentation de la femme précédant la conception impacte sur le pH de sa sécrétion vaginale. Or, on sait que la nature de la glaire cervicale au moment de la fécondation avantage le passage des spermatozoïdes porteurs d’un chromosome sexuel mâle ou femelle. Si le milieu acide avantage les gamètes X, l’environnement alcalin est plus adapté aux spermatozoïdes Y.

De ce fait, pour tomber enceinte de l’enfant désiré, maman doit adopter un régime alimentaire particulier. Il existe désormais des organismes qui proposent de suivre la femme tout au long du programme diététique. Les spécialistes offrent ainsi des tests d’ovulation et de suivi du pH. Ces dispositifs servent à vérifier le taux d’acidité ou l’alcalinité et à définir le bon moment pour concevoir.

Suivre un régime alimentaire en fonction du sexe désiré

Pour savoir comment choisir le sexe de son enfant, il est important de s’adresser à un spécialiste. Il est la seule personne qui sera capable de répondre à toutes les questions des parents. Par ailleurs, cette consultation est également nécessaire pour connaître l’état de santé de la femme.

Puisque le régime alimentaire peut être contraignant, il faut avoir une bonne capacité physique pour pouvoir le mener à terme. En effet, pour tomber enceinte d’une fille par exemple, la maman doit proscrire tous les aliments riches en sodium et en potassium. En retour, les produits laitiers seront la base de son alimentation. Il faut effectivement augmenter le taux de calcium pour avoir un pH acide.

En revanche, si le couple recherche un garçon, la femme devra favoriser les nourritures riches en sel et limiter le laitage. Les viandes, les poissons secs, les boissons gazeuses et les charcuteries seront ses meilleurs alliés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *