L’essentiel sur la pose d’un implant dentaire

La pose d’un implant dentaire est une des solutions possibles pour combler le vide laissé par une ou plusieurs dents manquantes. Cet accessoire a été étudié afin de prendre place. Le dispositif médical est disposé dans la mâchoire. Ainsi, il s’y installe solidement en espace pendant quelques mois. Ce procédé est relativement récent et rencontre déjà un grand succès.

Les particularités d’un implant dentaire

D’une manière générale, le patient a recours à l’implant dentaire pour remplacer une dent abimée ou manquante. En effet, il s’agit de la technique la plus efficace qui existe jusqu’à maintenant. Elle consiste à placer une racine artificielle dans l’os de la mâchoire. Cette dernière servira ensuite à maintenir en place les dents de remplacement.

Les ancrages peuvent être amovibles ou permanents. Le choix dépend uniquement du budget et des besoins de chaque personne. Mais, quelle que soit l’option choisie, le dispositif est généralement fabriqué en titane. Il s’agit en réalité d’une vis qui sera fixée dans un trou à l’intérieur de la mâchoire. Au fil du temps, l’os va se reconstituer autour de l’implant qui devient alors une véritable racine pour la prothèse. Le patient pourra ensuite mastiquer, sourire et parler correctement comme avec des dents naturelles. L’implantologie dentaire reste la meilleure solution sur le long terme.

Le déroulement de l’opération

Pour procéder à la mise en place d’un implant dentaire, l’utilisation d’une anesthésie locale est généralement suffisante. Toutefois, cela dépend de la sensibilité du patient. Par ailleurs, seuls un dentiste ou un parodontiste sont qualifiés pour se charger de cette mission. L’opération peut se dérouler, soit dans le cabinet du spécialiste, soit à l’hôpital. Consulter en guise d’exemple ce service de pose d’implant dentaire.

Avant chaque intervention, une étude de faisabilité sera effectuée au préalable. Le praticien en charge devra pratiquer un examen clinique, une radio panoramique et un scanner pour vérifier l’état des os dans la bouche. Ce n’est qu’après cette étape que l’on pourra procéder à la pose de l’ancrage. Cette opération peut être réalisée en une ou plusieurs fois, voire juste après l’extraction dentaire quand cela est envisageable. L’ostéo-intégration est essentielle à sa bonne fixation. Ainsi, de nouveaux tissus osseux cèleront l’implant. Dans certains cas, une greffe osseuse peut aussi s’avérer nécessaire, notamment chez les personnes édentées depuis longtemps. Ce procédé est indispensable afin de mieux soutenir une prothèse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *